Célébration de la JIF 2021 : La présidente Claudine PRUDENCIO sacralise la femme béninoise d’une manière distinctive

0
290

Célébration de la JIF 2021 : La présidente Claudine PRUDENCIO sacralise la femme béninoise d’une manière distinctive

A l’instar de la communauté internationale, le Bénin célèbre chaque 08 Mars la femme. Pour le compte de cette année 2021, le parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau de l’honorable Claudine PRUDENCIO a organisé une séance d’échange avec les braves femmes du parti ce dimanche 07 Mars 2020 à Dèkoungbé. Réunis autour du thème : « Leadership féminin pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid 19 », les femmes ont débattu des questions liées aux conditions de vie de la gent féminine dans le contexte Covid 19 sous la rupture. Le thème coïncide bien avec l’actualité sanitaire du moment qui met tout la communauté internationale en alerte au sujet de cette épidémie du Coronavirus. Loin d’un moment de retrouvaille avec des boissons, la présidente Claudine PRUDENCIO a organisé un symposium afin de mieux s’imprégner de ce que vit ses braves femmes. Avec une oreille attentive elle a recensé les diverses préoccupations des femmes afin de savoir comment mieux les accompagner. Toutes fois, elle n’a pas manqué d’inviter les femmes à avoir des comportements de paix en cette période électorale qui doit se solder par la victoire du duo de la mouvance présidentielle. Cette rencontre a permis aux femmes de l’UDBN de passer en revue les actions menées par le gouvernement de son Excellence Patrice TALON en 5ans au profit de la femme béninoise. Signalons que ce symposium a réuni les femmes venues de plusieurs contrées du Bénin pour célébrer la JIF 2021 avec l’amazone de tous les temps la présidente Claudine PRUDENCIO.

✍️✍️✍️JEG

Intégralité du discours de la présidente de l’UDBN à l’occasion de la JIF 2021

Monsieur le Président délégué de l’UDBN ;

Mesdames et messieurs les membres du Bureau Exécutif National ;

Mesdames et messieurs les coordonnateurs à divers niveaux ;

·Mesdames et Messieurs les militantes et militants,

Demain, 08 mars 2021, notre pays, à l’instar des Etats membres des Nations Unies, va célébrer la Journée Internationale de la Femme. Dans ce cadre, le thème retenu cette année au niveau international est « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans un monde de la COVID19 ». A l’UDBN, nous célébrons la journée ce jour dimanche 07 mars 2021 pour permettre aux délégations désignées par nos nombreuses femmes, d’y participer. Le choix de ce thème traduit la volonté des Nations Unies de voir tous les pays du monde célébrer les incroyables efforts déployés par les filles et les femmes du monde entier pour façonner un futur et une relance socio-économique plus égalitaire suite à la pandémie de la COVID19 » (ONU FEMMES, 2021).

Les femmes dirigeantes et les organisations de femmes ont fait montre de leurs compétences, de leurs connaissances et de leurs réseaux pour mener efficacement des plans de lutte et de relance face à la Covid-19. Aujourd’hui plus que jamais, chacun reconnaît que les femmes apportent des expériences, perspectives et compétences différentes, ainsi que des contributions irremplaçables en faveur des décisions, de politiques et de lois qui fonctionnent mieux et profitent à tous. Le leadership féminin semble avoir des caractéristiques utiles à la lutte contre la pandémie de la COVID19. Il s’agit d’un leadership collectif plutôt qu’individuel ; un leadership de coaching que de commandement ; un leadership teinté de valeurs humaine telles que l’écoute, l’empathie, la capacité de conciliation et j’en passe. Le leadership féminin a été mis à l’épreuve dans ces contextes et s’est révélé positif et productif. Il n’y a plus de doute, le leadership féminin marche et est très adapté à un contexte de crise comme celle sanitaire que le monde vit actuellement.
Par ce choix du thème, les Nations Unies font un focus sur la réalisation des Objectifs de Développement Durables, notamment, l’objectif 5 intitulé « Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ». Car malgré la positivité du leadership féminin, les femmes sont encore peu représentées dans les instances de prise de décision, dans les instances de prise de lois. C’est le moment de changer la donne car la crise sanitaire que nous vivons a remis en cause les certitudes de l’humanité. Pourquoi continuer par laisser les femmes de côtés alors même que la réalité révèle qu’elles sont capables de transformer les choses au côté des hommes ?

Le Bénin a besoin de faire davantage d’efforts, pour révéler le leadership des femmes. Déjà dans la nouvelle constitution béninoise les femmes seront plus nombreuses à l’assemblée nationale à partir de 2023. Le duo Président Gagnant Talon-Talata est également une opportunité pour les femmes du Bénin pour montrer à la face du monde leurs capacités. Mais on dit souvent que quand il y a encore à faire, il faut continuer l’action. Nous voulons plus de femmes élus locales, nous voulons plus de femmes ministres, nous voulons plus de femmes directrices générales, nous voulons plus de femmes responsables d’organisations communautaires, nous voulons plus de femmes capables d’influencer l’avenir et capables de se faire entendre dans leur environnement social.

Mesdames et Messieurs,
Un futur égalitaire au Bénin est celui dont rêve l’UDBN que je préside et cette future passe inéluctablement par l’amélioration du niveau de leadership féminin. C’est le lieu de reconnaitre les nombreux efforts de femmes de l’UDBN, elles sont nombreuses à être coordonnatrices au niveau arrondissement, au niveau communal, au niveau départemental, au niveau national. Elles exercent leur leadership positif aussi bien dans leurs familles respectives qu’au niveau communautaire. Elles sont des femmes responsables d’organisations communautaires, des femmes productrices de richesses. Elles méritent d’être célébrées, ces braves femmes de l’UDBN !

Mesdames et Messieurs
L’ambition de l’UDBN c’est de porter le leadership féminin au Bénin au paroxysme de la qualité et mon Parti est prêt à travailler pour lever les obstacles sur le chemin. C’est pour cela qu’il ne cesse à chaque fois à travers ses activités, de donner la parole aux femmes pour connaitre leurs vécus et leurs apporter des informations et stratégies prouvées ailleurs. Ce jour encore au cours de ce symposium, les femmes de toutes catégories de l’UDBN auront la parole, elles auront la parole pour partager leurs expériences, elles auront la parole pour dire ce qui a marché dans leur leadership et ce qui n’y a pas marché durant cette crise sanitaire. C’est pourquoi à l’UDBN la Journée Internationale de la Femme est plutôt une journée de réflexions. Ces réflexions sont gages d’innovations et de stratégies.

Le futur du Bénin doit se compter avec l’appui de toutes les femmes du Bénin quel que soit le niveau où elles se situent. La pandémie de la COVID19 ne résistera pas aux femmes du Bénin. Elle représente plutôt une occasion pour elles de montrer leurs talents en toute circonstance. C’est le lieu de remercier aussi les vaillantes femmes du Bénin qui contribuent à riposter face à la pandémie et à participer au plan de relance : professionnelle de la santé, professionnelle de l’action sociale, psychologues, agent d’entretien, directrices à divers niveaux de la chaine de riposte, restauratrices, des malades et des agents de santé, agricultrices, fabricantes de masques et de savons liquides…

Je finirai mon discours en disant que le DUO que dis-je ? Notre DUO Talon-Talata est une opportunité pour les femmes de mieux participer au développement du Bénin, il y a de l’espoir. Nous allons aux urnes pour consolider notre espoir par un ko limpide, retentissant et claire.

VIVENT LA JIF pour un leadership féminin productif et éclairant !

Vivent les femmes de l’UDBN !

Vive l’UDBN, je vous remercie !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here